En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gaspar Pieter, dit le Vieux Verbruggen

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre flamand (Anvers 1635  – id. 1681).

Maître à la gilde d'Anvers en 1649-50, il a peint, à la suite de Bruegel de Velours et de Daniel Seghers, des bouquets et des guirlandes de fleurs dont la profusion et la richesse révèlent son sens du Baroque : Fleurs (1654, musée d'Innsbruck), Guirlande de fleurs ornant un cartouche (1670, musée de Lyon), Guirlande de fleurs avec saint Jean-Baptiste (Copenhague, S. M. f. K.), Fleurs et fruits ornant un bas-relief (Turin, Gal. Sabauda).

Son fils Gaspar-Pieter, dit le Jeune (Anvers 1664 – id. 1730) , fut maître à la gilde en 1677, puis doyen en 1691. Personnalité étrange, selon son biographe Weyerman (1729) il peignit ses bouquets la nuit, allant de taverne en taverne dans la journée. Endetté, il s'enfuit à La Haye en 1706 et y resta jusqu'en 1723. De retour à Anvers, il mourut dans la plus grande misère.

Il retint l'opulence des bouquets touffus de son père, mais, les agrémentant de vases à l'antique, il montra une plus grande originalité : Vases de fleurs (musées de Poitiers, de Bruges, de Schwerin), Fleurs et perroquets (musée de Dijon), Guirlande de fleurs ornant un cartouche (musée de Tournai), Vase de fleurs et figures allégoriques (1688, 1696), Fleurs ornant une niche (musée d'Anvers).