En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Geer Van Velde

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre hollandais (Lisse 1898  –Cachan 1977).

Frère de Bram Van Velde, il fit également ses débuts à La Haye comme décorateur. En 1925, il s'installa à Paris et s'exprima d'abord dans un style de tendance expressionniste. Sa première exposition eut lieu à Londres en 1938 à la Galerie Guggenheim Jeune. L'artiste résida à Cagnes durant la guerre, cherchant à décrire un espace ouvert, utilisant autour d'une gamme de gris, des nuances roses, bleues, vertes, mauves (Méditerranée, 1946), et, de retour à Paris, où il se fixa à Cachan, exposa à la galerie Maeght (1946). Il élabora entre 1946 et 1952 une manière personnelle, non figurative, à partir d'études d'intérieurs progressivement dépouillées (Composition, 1947-1950, Paris, M. N. A. M.) jusqu'à n'en plus garder que les lignes essentielles. L'artiste évolua ensuite vers un art plus construit, où des plans d'un coloris varié, mais toujours discret, sont librement disposés sur une surface elle-même plus rigoureusement ordonnée. Sa carrière s'est déroulée de façon plutôt discrète et ce n'est qu'assez récemment que fut pleinement reconnue sa grande autonomie vis-à-vis de celle de son frère. Son œuvre — représentée à Paris, M. N. A. M. ainsi qu'à La Haye, Gemeentemuseum, à Nantes, M. B. A. (le Concert), ainsi qu'à Saint-Paul-de-Vence, fondation Maeght — a fait l'objet d'une rétrospective à Paris, M. A. M. de la Ville en 1982.