En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ugolino di Nerio

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (documenté à Sienne de 1317 à 1327).

Il fut le plus fin et le plus remarquable continuateur de l'art de Duccio, dont il donne une exquise interprétation dans le sens du Gothique, sans toutefois trahir les conceptions de son maître. Il exécuta le grand Polyptyque à plusieurs registres superposés de l'église S. Croce à Florence, aujourd'hui dispersé, où, au xviiie s., Della Valle lut sa signature. Les musées de Berlin, la N. G. de Londres, le Museum of Art de Philadelphie (coll. Johnson), le Metropolitan Museum (coll. Lehman) conservent entre autres des panneaux (Saints ou Scènes de la Passion de la prédelle provenant de ce polyptyque). On attribue à Ugolino notamment le Polyptyque (n° 39) et l'admirable Crucifixion (n° 34) de Sienne (P. N.), une prédelle avec la Crucifixion et deux donateurs (Londres, Courtauld Inst.), un Saint François de S. Casciano Val di Pesa (confrérie de la Miséricorde), plusieurs polyptyques avec la Vierge et l'enfant et des Saints à mi-corps (Williamstown, Clark Art Inst. ; musée de Cleveland) et plusieurs Madones (Louvre ; Florence, Pitti, donation Contini-Bonacossi), une Crucifixion (Madrid, fondation Thyssen-Bormenisza) et Sainte Anne et la Vierge enfant (Ottawa, National Gallery of Canada).