En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Ugo da Carpi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Graveur italien (documenté à Carpi, Venise et Rome entre 1502 et 1525).

Après un voyage à Milan, il séjourna à Venise, où il fit breveter en 1516 son invention " pour faire avec l'imprimerie sur bois des gravures qui semblent exécutées au pinceau ". Cette nouvelle méthode de xylographie, qui consistait à utiliser plusieurs planches afin d'obtenir des effets de clair-obscur très proches de l'aquarelle, connut une diffusion large et rapide en Italie. Après avoir expérimenté, avec des gravures d'après Peruzzi, G. Romano, Raphaël et Titien, l'emploi de 2 bois, Ugo da Carpi perfectionna sa méthode, moyennant l'emploi de 3 et ensuite de 4 bois, à Rome, où il s'établit v. 1518. Doué d'une sensibilité essentiellement picturale, il hésita longtemps entre l'influence de Raphaël (d'après qui il réalisa l'un de ses chefs-d'œuvre, la Mort d'Ananie) et celle de Michel-Ange ; il trouva enfin son modèle idéal dans les dessins de Parmesan (Diogène), à la suite de qui il termina sa carrière, ayant quitté Rome pour Bologne en 1527.