En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lucas Van Uden

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre et graveur flamand (Anvers 1595  – id. v.  1672).

Sans doute élève de son père, Artus, il est franc maître dans sa ville natale en 1627. Artiste sédentaire, il fit son " voyage d'Italie " sur les bords du Rhin en 1644 et 1646. Ami et collaborateur de Rubens, pour lequel il peignit parfois des fonds de paysage, il a aimé peindre des tableaux de grandes dimensions, dont le style rappelle celui de Joos de Momper : Paysage avec la fuite en Égypte (Stuttgart, Staatsgal.) ou le Retour du marché (Bruxelles, M. R. B. A.), mais on connaît aussi des tableaux de petit format (Près du ruisseau dans le bois, 1656, Dresde, Gg), aux coloris délicats et variés. L'eau, qui apparaît dans presque tous ses paysages, l'atmosphère particulière du crépuscule (Paysage au coucher du soleil, Munich, Alte Pin.) ou d'un arc-en-ciel (Paysage avec arc-en-ciel, Dresde, Gg) permettent à l'artiste ces jeux de lumière subtils, ces contrastes de teintes, qui sont la caractéristique de son œuvre ; son style est immédiatement reconnaissable aux tonalités bleu-vert qu'il emploie. Généralement, les personnages qui peuplent les paysages sont dus à des peintres tels que Jordaens, David Téniers II (Paysans dansants Dublin, N. G.) ou Rubens. Ses dessins aquarellés, dont le style rappelle celui de Bruegel de Velours, révèlent une sensibilité plus grande encore (musées de Hambourg, de Berlin, Pierpont Morgan Library, New York). Les estampes gravées, où figurent plusieurs paysages de Rubens, furent éditées à Anvers par l'officine de Fransiscus Van den Wyngaerde ; elles ont les mêmes qualités de finesse et de simplicité de composition que les tableaux. Lucas Van Uden eut comme élèves J. B. Bonnecroy, Philips Augustyn Immenraet et Gillis Neyts. Son influence est manifeste chez Lodewijk de Vadder et, à travers ce dernier, chez Ignatius Van der Stockt.