En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jan Swart Van Groningen ou Giovanni da Frisa

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre et graveur néerlandais (Groningue v.  1500 – Anvers [ ? ] v. 1525).

Il aurait été l'élève de Scorel. Il voyagea à Venise à une date indéterminée, puis revint en Hollande ; on le retrouve à Gouda v. 1525. Son œuvre, qui s'étend de 1520 à 1540 environ, fut influencée par Scorel et Lucas de Leyde. L'artiste laisse dans ses tableaux une place assez importante au paysage, comme le montre la Prédication de saint Jean-Baptiste (Munich, Alte Pin.) et le Baptême du Christ (Indianapolis Museum of Art). Par les riches architectures, les costumes recherchés, les bijoux précieux et les draperies compliquées, le Triptyque de l'adoration des mages (Bruxelles, M. R. B. A.) et l'Adoration des mages (Anvers) s'apparentent au Maniérisme anversois. Il grava vers 1526 une série de Cavaliers turcs qui fut éditée à Anvers, où Swart dut travailler dès 1522 (un certain Jan de Hollandaere y est maître cette année-là) et où Lucas Vosterman édita une bible illustrée par Swart et Lucas de Leyde.