En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gabriel Stupica

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre d'origine slovène (Dražgoše-Gorenjsko  1913-Ljubljana 1990).

Il termina ses études à l'Académie des beaux-arts de Zagreb, où il résida jusqu'à 1946, date à laquelle il fut nommé professeur à l'Académie des beaux-arts de Ljubljana.

Il interpréta d'abord la réalité dans une peinture dense pénétrée par une dramatique lumière intérieure (Autoportrait avec un ami, 1941, Zagreb, G. A. M. ; Jeune Fille à la lampe, 1948, Ljubljana, G. A. M.). À partir de 1953, dans une phase " expressionniste " marquée par une tendance analytique (la Table aux jouets, 1954, Ljubljana, Assemblée nationale ; Portrait de l'artiste avec sa fille, 1956, Ljubljana, G. A. M.), il est proche du Surréalisme. Cette recherche de synthèse expressive conduisit l'artiste à simplifier ses moyens, et des surfaces blanches des tableaux n'émergent que quelques repères : enveloppe à lettre, fragment d'un journal, ligne d'un dessin incrusté dans la pâte d'une matière en relief (série des Jeunes Mariés, 1962-1967 ; le Peintre et son modèle, 1965, Rijeka, G.A. M. ; Deux Personnages, 1967, appart. à l'artiste).

C'est toujours le même travail de blanc sur blanc que Gabriel Stupica présente dans des profils de jeunes mariés à la Biennale de São Paulo en 1983. Une exposition rétrospective de son œuvre a eu lieu à Ljubljana, G. A. M., en 1968.