En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Varvara Fedorovna Stepanova

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste russe (Kaunas 1894  – Moscou 1958).

Après l'école d'art de Kazan, où elle rencontre Rodtchenko (1911), elle suit les cours de l'école Stroganov en 1913-14. Dès 1917, elle commence à écrire des poésies " transmentales " et réalise en 1918 son premier livre à poèmes graphiques. En 1919, outre sa participation aux livres-objets de Kroutchonykh (Gly-Gly et Gaoust Tchaba), elle produit des séries de " Personnages " (dessins et peintures) géométriques : Composition en rouge 1920, Ivanovo, musée. Membre de l'I. N. K. H. U. K., elle assure dès 1921 les secrétariats du groupe d'Analyse objective et du groupe des Constructivistes. Sous l'influence de Rodtchenko, elle se tourne vers les arts graphiques. Elle participe en 1922 à l'exposition d'art russe de la gal. Van-Diemen à Berlin, réalise des collages pour le magazine Kino-Fot et les décors et costumes pour la Mort de Tarelkine de Meyerhold. Entre 1923 et 1925, elle travaille le graphisme à Moscou avec Maïakovski et Rodtchenko, apportant régulièrement sa contribution aux revues Lef puis Novi Lef (1927-28). Professeur à la section textile des Vhutemas, elle participe à l'Exposition internationale des Arts décoratifs à Paris avec Rodtchenko (1925). À partir de 1926, elle réalise dessins et graphismes pour le cinéma, les journaux et les livres et applique ses recherches au textile. Une exposition a été consacrée au couple Rodtchenko-Stepanova au musée des Arts décoratifs de Vienne, puis à Moscou, en 1991.