En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Atanasio Soldati

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Parme 1896  –Milan 1953).

Il étudie d'abord l'architecture puis se tourne vers la peinture et fait partie à Milan du groupe d'artistes de la galleria Il Milione où il expose en 1931. À partir de 1930, Soldati s'oriente vers l'abstraction, dont il est un des premiers représentants en Italie. Il suit alors un processus régulier de simplification de l'image qui reste toutefois influencée par l'art de Paul Klee. En 1935, il participe à l'association Abstraction-Création à Paris. Après la guerre, il est avec Gino Dorfles et Bruno Munari l'un des fondateurs du M. A. C. (Movimento Arte Concreta). Ses œuvres sont alors très proches de celles de Magnelli et de Herbin (Composition, 1952). Il prend part à la Biennale de Venise, où une salle lui est consacrée en 1952, et à la Quadriennale de Rome. Ses œuvres, dont une grande partie ont été détruites pendant la guerre, sont conservées dans les galeries d'art moderne de Rome et de Milan, ainsi que dans des collections privées milanaises.