En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jan Soens

dit il Fiammingo

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Paysagiste néerlandais (Bois-le-Duc v. 1547  – Parme ou Crémone 1611).

Élève de Gillis Mostaert à Anvers, il fut influencé au début de sa carrière par le style de Frans Mostaert. Vers 1575, il part pour l'Italie ; à Rome, il peint à fresque, pour Grégoire XIII, un Paysage au coq (Vatican, salle ducale). En 1580, il est appelé à Parme par Ranuccio Farnese, dont il deviendra le peintre de cour ; il décore, vers 1581, les orgues de la Steccata de Parme, puis le Palazzo del Giardino, d'où proviennent Cérès et Cyanè et l'Enlèvement de Proserpine (musée de Valenciennes) ainsi que la série des 8 peintures mythologiques conservées au musée de Capodimonte à Naples (Poséidon et Amphitrite, Pan et Séléné, Jupiter et Antiope, Cybèle, Chronos et Phylira) ; ses paysages, dans le goût des Bril, sont aussi influencés par l'art de Corrège. Vers 1600, il s'établit à Crémone, et son style évolue au contact du Maniérisme émilien : la Résurrection (Parme, P. N.).