En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pieter Snayers

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre flamand (Anvers 1592  – Bruxelles [ ? ] v. 1667).

Élève de Sébastien Vrancx, il est inscrit comme maître à Anvers en 1612-13, puis à Bruxelles en 1628. Il fut peintre de l'archiduc Albert et, par la suite, entra au service du Cardinal-Infant d'Autriche, puis à celui de l'archiduc Léopold-Guillaume. À l'occasion de la Joyeuse Entrée de Don Juan d'Autriche à Bruxelles en 1656, il fut chargé du décor. Son œuvre est considérable. Il peignit surtout des sujets militaires, des Combats de cavaliers (Bruxelles, M. R. B. A. ; Prado) ou des Scènes de pillages (Rome, Gal. Spada), dont la composition, les couleurs et les personnages font penser à son maître Vrancx. Il illustra aussi par de nombreux tableaux de grandes dimensions, au traitement assez terne, divers épisodes de la guerre de Trente Ans (la Bataille de Prague, 1620, Bruxelles, M. R. B. A.). Il semble qu'il ait travaillé d'après des cartes militaires. Outre les aspects guerriers, Snayers évoqua également d'autres événements de son époque, comme la Fête au Sablon en présence de l'archiduc Léopold-Guillaume (Bruxelles, M. R. B. A.), le Pèlerinage de l'infante Isabelle à Laeken (id.) ou des scènes de chasse montrant tantôt Philippe IV, tantôt le Cardinal-Infant (Prado). Il fut le maître d'Adam François Van der Meulen.