En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vincent Sellaer

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre flamand (Malines av.  1500  – id. 1589).

Il séjourna à Brescia v. 1525 et connut l'art de Moretto da Brescia. Après son retour d'Italie, il se fixa à Malines, où il travaillait encore en 1544. Profondément italianisé, il s'inspira directement de Raphaël, d'Andrea del Sarto, de Michel-Ange, de Parmesan et surtout de Léonard, dont il emprunta les sujets, le modelé des figures et les types féminins. Autour de l'unique tableau qu'il a signé et daté de 1538 : Laissez venir à moi les petits enfants (Munich, château de Schleissheim), il est possible de grouper une vingtaine de compositions religieuses et mythologiques : la Sainte Famille (Copenhague, S. M. f. K. ; musée de Rouen), la Charité (Bruxelles, M. R. B. A. ; détruit en 1939), Judith tenant la tête d'Holopherne (musée de Berne), Jupiter et Antiope (deux compositions différentes, Louvre et Brunswick, Herzog Anton Ulrich-Museum), Lucrèce (musée de Bonn), Suzanne et les vieillards (musée d'Épinal).