En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Carlos Schwabe

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre suisse (Altona, Holstein, 1866  – Paris 1926).

Élève de Mittey à l'École des arts industriels de Genève (où il se fait naturaliser en 1888), il se fixe en France et vit à Paris et Barbizon. Il acquiert rapidement une notoriété dans les milieux symbolistes de Paris et expose au Salon de la Rose-Croix, dont il dessine l'affiche en 1892. Ses œuvres font preuve d'une pureté de ligne alliée à une minutie dans le traitement du détail et apportent une contribution notable au Jugendstil (le Jour des morts, 1892, Rio de Janeiro, M. N. B. A. ; la Douleur, 1893, Genève, musée d'Art et d'Histoire).

Carlos Schwabe eut une activité d'illustrateur féconde, entre autres pour les Évangiles de l'écrivain " décadent " Catulle Mendès (1891-1894), le Rêve de Zola (1892, dessins au Louvre, fonds du musée d'Orsay), les Fleurs du mal de Baudelaire (1897). La stylisation du dessin, la création d'une iconographie personnelle et un sens prononcé de l'organisation décorative caractérisent cette production à l'aspect incisif. Schwabe donna également des modèles de papier peint.