En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Herman Scheere

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Enlumineur anglais .

Les origines de cet artiste qui travailla dans le cercle de la cour d'Angleterre ne sont pas connues, bien que son nom suggère une origine allemande, flamande ou hollandaise. La plupart de son œuvre connu est signé de son nom ou d'une phrase caractéristique telle que Si quis amat non laborat, quod Hermannus, que l'on trouve dans le Bréviaire de l'archevêque Chichele (av. 1416, Londres, Lambeth, Palace Library, ms. 69). Pour les Heures de Beaufort, manuscrit réalisé entre 1401 et 1410 (British Museum, Roy. 2A XVIII), Scheere enlumina une page ornée de l'Annonciation sur laquelle figurent les portraits de John de Beaufort, duc de Somerset, et de sa femme, Margaret de Holand. Ses autres manuscrits comprennent : le Psautier et les Heures du duc de Bedford (British Museum, Add. 42131), la Bible de Richard II (id., Roy. I.E.IX) et le Livre d'offices et de prières (id., M. Add. 16998). Son style est proche de celui de l'artiste néerlandais du Missel carmélitain (id., Add. 29704-5) et se caractérise par un coloris doux et gracieux, manquant de fermeté dans les contours.