En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Otto Schauer

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre allemand (Stuttgart 1923  –Paris 1980).

Initié à la peinture par Anton Kolig (lui-même formé dans le milieu viennois de Klimt, Kokoschka et Schiele), et par Willi Baumeister, Schauer s'installe à Paris en 1950. Malgré ses liens avec Léger, Hartung et Hélion, il décide de suivre une voie figurative très personnelle scandée par des cycles inspirés des lieux où il a vécu. Marqué par le romantisme allemand, Schauer peint a tempera des paysages (Île de la grande fortune, 1969, Paris, F. N. A. C. ; Potager, 1980, Paris, M. N. A. M.) ou des figures (Nu et montagne, 1966), qu'il aborde toujours de face. Michel Leiris, qui admirait son travail, avait inventé pour le situer le qualificatif de " peintre picturant " qu'il appliquait aussi à Louis Le Brocky.