En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Morton Schamberg

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre américain (Philadelphie 1881  – id.  1918).

Il effectue des études d'architecture à Philadelphie puis se rend aux Pays-Bas et à Londres en 1902. Il poursuit des études à la Pennsylvania Academy of Fine Arts de 1903 à 1906 puis séjourne à Paris de 1908 à 1910. Il a sa première exposition en 1910 puis expose à l'Armory Show de New York en 1913 : son art est alors proche du Cubisme et se trouve très marqué par le Synchromisme de Stanton MacDonald-Wright et de Morgan Russell (Paysage, 1914). Il va ensuite faire partie du cercle de Walter Arensberg, faire la connaissance de Marcel Duchamp et de Francis Picabia et changer radicalement son style. Le dessin Abstraction mécanique (1916, Philadelphie, Philadelphia Museum of Art) est une reprise directe des motifs de Francis Picabia. Son œuvre la plus originale est un assemblage intitulé Dieu (v. 1918, Philadelphie, Philadelphia Museum of Art), qui est constitué d'une boîte à coupe d'onglet sur laquelle est installé un élément de tuyauterie en plomb. L'influence des ready-made de Duchamp y est ici directe. Morton Schamberg meurt d'une épidémie en 1918.