En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Wilhelm von Schadow

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre allemand (Berlin 1788  – Düsseldorf 1862).

Fils du sculpteur et directeur de l'Académie de Berlin G. von Schadow, il entre à l'Académie en 1808. Grâce à l'aide de Humbolt, il séjourne en Italie (1811), où il appartient au cercle d'Overbeck et à l'Académie de Saint-Luc ; il collabore à la décoration de la Casa Bartholdy. En 1826, il remplace Cornelius comme directeur de l'Académie de Düsseldorf jusqu'en 1859, en réorganise l'enseignement et fait de Düsseldorf un centre artistique de premier plan : Lessing, Rethel, Feuerbach y seront élèves.

Sa peinture très idéalisée, aux thèmes religieux mais aussi poétiques et lyriques, est fortement influencée par la haute Renaissance italienne (les Vierges sages et les vierges folles, 1837, Düsseldorf, Kunstmuseum ; Portrait de B. Thorvaldsen, Wilhelm et Robert von Schadow, 1814, musées de Berlin). Son coloris peu à peu plus chaleureux l'oppose aux Nazaréens (Jeune Romaine, 1818, Munich, Neue Pin.).