En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Piat-Joseph Sauvage

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre flamand (Tournai 1744  – id. 1818).

Ce fut essentiellement un décorateur qui, influencé par les trompe-l'œil de Jacob de Wit, fit des grisailles dans sa ville natale (œuvres au musée) ainsi que pour les maisons royales de la région parisienne (Compiègne), pour des églises de province (Trois Anges, musée d'Orléans). Il fut reçu académicien en 1783 : Table recouverte d'un tapis (Fontainebleau). Il est représenté dans divers musées français, notamment à Bordeaux (Hommage à Pan) ainsi qu'au Metropolitan Museum (Vénus et Cupidon, le Triomphe de Bacchus) et au Louvre (Frise de jeunes enfants).