En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Giovanni Santi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Colbordolo v. 1440  – Urbino 1494).

Élève de Melozzo, père et initiateur de Raphaël, tels sont les deux principaux titres de cet artiste, qui fut, par ailleurs, l'un des éléments stables et productifs de la cour des Montefeltre. Sa première œuvre datée est la Madone à l'Enfant entre les saints Étienne, Sophie, Jean-Baptiste et Michel (retable du château de Cradara [1484]). La puissance formelle de ses Madones (Londres, N. G. ; Urbino, maison de Raphaël) s'accompagne souvent de couleurs fraîches et saturées. Ses œuvres diffusèrent à travers la province la vision poétique et savante de Melozzo, en un langage serein, familier, inspiré d'une certaine sentimentalité religieuse annonciatrice du raphaélisme.