En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pablo San Leocadio

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien actif en Espagne (Reggio Emilia 1447  – Valence 1519).

San Leocadio fait son apprentissage très probablement à Ferrare. En 1472, il arrive à Valence avec la suite du cardinal Rodrigo de Borgia (futur pape Alexandre VI) accompagné du Napolitain Francesco Pagano avec lequel il réalise le décor à fresque du chœur de la cathédrale de Valence dont il reste une scène, transposée sur toile, la Nativité. De cette époque on peut lui attribuer la Vierge du Chevalier de Montesa (Prado), œuvre d'un grand raffinement d'exécution par ses effets lumineux et son sentiment poétique, l'Adoration des Mages (Musée de Bayonne) et une Pietà (Italie, coll. part.). Un retour probable en Italie, entre 1484 et 1488, expliquerait l'influence d'artistes comme Lorenzo Costa. De cette période date la Sainte Conversation (Londres, N.G.) signée " Paulus ". En 1490, il est de nouveau documenté en Espagne : Retable du Sauveur (Villareal) et Saint Michel (musée de Orihuela). Entre 1501 et 1507, il est au service de la duchesse de Gaudía et en 1513 exécute le Retable de saint Jacques à Villareal. San Leocadio introduit à Valence le nouveau langage de l'art padouan et ferrarais et eut une influence certaine sur les artistes tels que les Osona et le maître de Cabanyes.