Identifiez-vous ou Créez un compte

Yoshishige Saito

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre et poète japonais (Tokyo 1904-id. 2001).

Saito est l'un des pionniers de l'abstraction au Japon. Après avoir suivi les cours de l'Académie Nihon à Tokyo (1914-1924), il s'investit d'abord dans un travail d'écriture et ne choisit la peinture qu'au tout début des années 30. Tourné vers la production européenne, il adopte dans un premier temps une facture cubo-futuriste, puis, après une brève étape marquée par le surréalisme, entreprend une série d'œuvres géométriques sous l'influence du constructivisme russe, notamment de l'œuvre de Naum Gabo dont on retrouve certains échos dans Kara Kara (1936). Après une longue période d'interruption consécutive au drame de la nation japonaise, réfugié depuis 1954 dans un petit village de la côte, il renoue progressivement avec la peinture à la fin des années cinquante, dans un style hésitant entre une figuration allusive, fortement calligraphique, et une abstraction géométrique. Il expérimente alors de nombreuses techniques, incisions dans des panneaux de bois, matières plastiques. Il a reçu un prix aux cinquième et sixième Biennales de São Paulo (1959, 1961) et est présent dans de nombreuses collections publiques japonaises, notamment au musée d'Art moderne de Tokyo.