En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pietro Francesco Sacchi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Pavie v.  1485  – Albaro [Gênes] 1528).

Formé dans le milieu lombard, surtout sur les modèles de Foppa et de Bergognone, il resta durant toute sa vie un provincial assez éclectique, essayant de mettre à jour son style par rapport aux nouveautés du xvie s. Archaïsant dans sa première œuvre datée, la Crucifixion de Berlin, de 1514, ainsi que dans plusieurs autres peintures plus tardives, comme les Quatre Docteurs de l'Église (1516) du Louvre, il parvint ensuite, par l'intermédiaire de Luini et de Sodoma, à un " léonardisme " superficiel, dont témoigne notamment la Sainte Famille avec saint Jean du musée de Strasbourg. Un style plus personnel et marqué par des accents flamands se manifeste au cours de son séjour à Gênes, où il passa la dernière période de sa vie (les Trois Saints ermites, 1516, Gênes, Gal. di Palazzo Bianco). C'est dans cette ville que, sensible aux suggestions maniéristes d'origine romaine, il tenta de les assimiler ; les résultats ne furent guère convaincants (Déposition, 1527, Multedo, église de Monteoliveto). Il revient à P. F. Sacchi le mérite d'avoir proposé une ouverture nouvelle au milieu encore fortement traditionaliste des peintres ligures.