En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Reiner Ruthenbeck

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste allemand (Velbert 1937).

Photographe de formation, Ruthenbeck s'inscrit en 1962 aux cours de la Düsseldorfer Kunstakademie avec Joseph Beuys. Il abandonne progressivement sa première pratique pour celle de la sculpture, à laquelle il se consacre entièrement à partir de 1968. L'année suivante, il participe à la célèbre exposition organisée à Berne par Harald Szeemann, " When Attitudes Become Form ". Son travail fait une grande part à l'utilisation de matériaux non sculpturaux (papier, terre, cendre, tissu, verre, caoutchouc et fibres élastiques) qui déterminent d'eux-mêmes, en fonction de certaines de leurs propriétés, la forme finale de l'œuvre. Il joue sur un registre très étendu d'oppositions duelles entre dur et mou, chaud et froid, lourd et léger, doux et rugueux, géométrique et informel, noir et blanc... qui proposent une exploration poussée du monde sensible et matériel sans être dénuées de résonances symboliques. D'une manifestation au départ essentiellement tri-dimensionnelle, son art s'est enrichi d'objets muraux, entre sculpture et peinture, réclamant une vision frontale. L'œuvre de Ruthenbeck a été exposée en Allemagne à de nombreuses reprises, ainsi qu'en France à l'ARC (M. A. M. de la Ville de Paris) en 1986.