En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Andreï Roublev ou Andreï Rublev

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre russe (v.  1360  – Moscou 1427 ou 1430).

Celui qui est considéré comme le plus grand peintre d'icônes commença par travailler comme fresquiste à la cathédrale de Zvenigorod, près de Moscou, puis avec Théophane le Grec à la cathédrale de l'Annonciation au Kremlin de Moscou (1405) et avec le peintre d'icônes Daniel à la cathédrale de la Dormition de Vladimir (1408). Son chef-d'œuvre est l'icône de la Trinité (Moscou, Tretiakov Gal.), représentant les trois anges qui apparurent à Abraham. La composition en est simple et savante, aux lignes délicates et harmonieuses, baignée d'une douce lumière et empreinte de spiritualité. On attribue à Roublev de nombreuses icônes, et notamment celles de l'iconostase de la cathédrale de la Trinité du monastère Saint-Serge de Zagorsk où l'artiste a travaillé v. 1422-1427. Un film historique d'Andreï Tarkovski a été consacré à l'artiste (Andreï Roublev, Prix de la Critique internationale, Cannes, 1969).