En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jan Van Roome

dit Jean de Bruxelles

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre flamand (cité à Bruxelles dans plusieurs documents entre 1498 et 1521).

Il est l'auteur de modèles de statues, de projets de sceaux, de cartons de tapisseries et de vitraux. En 1509-10, il fit les projets pour les statues des ducs et duchesses de Brabant destinées à orner les " bailles " de la cour du palais de Bruxelles, auj. disparu. En 1513, il fut payé par la confrérie du Saint-Sacrement à Louvain pour le patron de la tapisserie représentant la Légende d'Herkenbald (Bruxelles, M. R. B. A.). Sur commande de Marguerite d'Autriche, il fournit, en 1516, les modèles des tombeaux de l'église de Brou. À la même époque, il livra également un portrait à l'huile de Philibert de Savoie. En 1521, il fit le carton d'un vitrail offert par Charles Quint à la cathédrale de Malines. Ce patron est actuellement conservé au musée archiépiscopal de Malines, mais le vitrail a été détruit. Faute de signatures et de documents, les tableaux de Van Roome ne nous sont pas connus et les attributions de panneaux et de miniatures paraissent peu convaincantes. Il n'est toutefois pas exclu que le peintre soit l'auteur des peintures murales de l'hôtel Busleyden à Malines. Jan Van Roome reste cependant mieux connu comme fournisseur de cartons de tapisseries, dont plusieurs séries, authentifiées par un monogramme ou une signature, peuvent être mises à son actif.

Le style éclectique du peintre témoigne de la transition du Gothique flamboyant à la Renaissance, encore mal assimilée. Sans être un artiste de premier rang, Jan Van Roome figure parmi les précurseurs de Barend Van Orley.