En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Théodore Rombouts

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre flamand (Anvers 1597  – id. 1637).

D'abord élève de Frans Lanckvelt, il aurait été ensuite celui d'Abraham Janssens. En 1616, il partit pour l'Italie, où il séjourna plusieurs années, travaillant à Rome, à Florence et à Pise. En 1625, il était de retour à Anvers. Peintre d'allégories, de sujets religieux et de scènes de genre, il apparaît très influencé par Caravage et Manfredi, ainsi qu'en témoignent des œuvres comme le Concert (Rome, G. N., Gal. Corsini), la Joyeuse Compagnie (Rome, Gal. Borghèse), le Charlatan (Prado), le Christ pèlerin reçu par saint Augustin (musée d'Anvers). Certains tableaux, cependant — les Musiciens (musée de Lawrence, Kansas), les Joueurs de cartes (musées d'Anvers, de Berlin, de Saint-Pétersbourg) ou les Cinq Sens (musée de Gand) —, ont une richesse de coloris qui confirme l'origine flamande de l'artiste.