En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Joseph Nicolas Robert Fleury, dit Robert-Fleury

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Cologne, Allemagne, 1797  – Paris 1890).

Il laissa de nombreuses compositions historiques dans lesquelles il témoigna d'un romantisme assagi qui l'apparente à Paul Delaroche. Ses toiles, largement divulguées par la reproduction, ont longtemps servi à l'illustration anachronique de bien des manuels d'histoire (Entrée de Clovis à Tours, 1837, Versailles). La plus célèbre de ces " images " demeure le Colloque de Poissy (1840, Louvre). Robert-Fleury est représenté notamment aux musées de Lyon (Le Tasse, 1827), de Bayonne, de Nantes, de Rouen et de Toulouse, ainsi qu'au musée Condé à Chantilly (portraits du Duc d'Aumale et du Duc de Montpensier, 1831).

Son fils Tony (Paris 1837 – id. 1911) se distingua, lui aussi, par la peinture d'histoire. Représenté au musée d'Orsay (le Dernier Jour de Corinthe, 1870), il est l'auteur de décorations murales au palais du Luxembourg et à l'Hôtel de Ville de Paris. On lui doit également des portraits.