En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Juan Antonio de Ribera

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol (Madrid 1779  – id. 1860).

Élève de Ramón Bayeu, il reçut une bourse pour séjourner à Paris, où, comme Aparicio, il fut élève de David (Cincinnatus, Madrid, Casón). Réfugié ensuite à Rome, il peignit avec succès pour les monarques espagnols exilés. De retour en Espagne en 1816, il fut nommé Pintor de Camara et peignit à fresque dans les palais d'Aranjuez et du Pardo. À côté de ces charges royales, il réalisa quelques tableaux d'histoire (Wamba) et quelques portraits (le Sculpteur Álvarez Cubero, Madrid, coll. part.).