En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Mauro Reggiani

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien .

Après ses études artistiques à Florence, il va se trouver marqué par l'esthétique du Novecento. En 1926, il est à Paris où il va découvrir l'œuvre de Cézanne et de Juan Gris. À Paris de nouveau, en 1930, il fait la connaissance de Magnelli, de Marx Ernst, de Kandinsky et de Jean Arp. Il participe en 1934 à l'exposition d'art abstrait de la gal. del Milione à Milan et, en 1935, il devient membre de l'association Abstraction-Création à Paris. Sa Composition n° 5, de 1935 (Turin, Museo Civico), montre son adhésion à l'esthétique du Néo-Plasticisme dans une composition basculée comme celle que pratiquaient Domela et Vordemberge-Gildewart. Il a une exposition personnelle à la gal. del Milione à Milan en 1936. Reggiani fit partie du Movimento Arte Concreta de Milan de 1953 à 1958. Composition (1954) le montre plus préoccupé de formes libres précisément dessinées, mais enchevêtrées. Dans les années 70, ses œuvres se rapprochèrent davantage de l'esthétique de l'Art concret suisse. En 1973, la Galleria Civica d'Arte Moderna de Turin lui a consacré une rétrospective et celle de Modène en 1984.