En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Otto Van Rees

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre néerlandais (Fribourg-en-Brisgau 1884  – Utrecht 1957).

Autodidacte, ses débuts sont marqués par le Réalisme, l'Impressionnisme et l'art de Jan Toorop. En 1904, Otto Van Rees se trouve à Paris au Bateau-Lavoir, où il rencontre Picasso. En 1905, il travaille avec Kees Van Dongen. Autour de 1910, ses œuvres sont plutôt influencées par le Symbolisme, Émile Bernard et l'imagerie populaire. Il expose à Paris (Salon des indépendants), à Amsterdam (Moderne Kunst-kring), à Cologne (Sonderbundausstellung), à Berlin (Deutsche Herbstsalon). Il connaît ensuite une période cubiste à partir de 1911-12 (Paysage, Heino, fondation Hannema de Stuers) qui montre l'influence de Braque. Il effectue ses premiers collages non figuratifs en 1915. Il se trouve cette année-là à Zurich, où il entre en contact avec Tristan Tzara et expose avec sa femme, Adya Van Rees-Dutihl (1876-1959), et Jean Arp à la gal. Tanner. Il exécute à cette occasion une affiche (maquette au Centraal Museum, Utrecht) qui est composée uniquement de morceaux de papiers colorés unis. Il réalise avec Arp deux fresques à l'école Pestalozzi de Zurich. En 1916, il participe au cabaret Voltaire à Zurich à la fondation du mouvement Dada. Les œuvres qu'il exécute par la suite restent dans le style cubiste. Il quitte Zurich pour Paris, puis pour les Pays-Bas et séjourne enfin souvent à Ascona, où il est membre du groupe le Gros Ours avec Marianne Werefkin. En 1930, il exposera avec Cercle et carré à Paris. Il exécutera par la suite des œuvres de facture plus réaliste.