En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Rabel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre et graveur français (Beauvais v. 1545  – Paris 1603).

Il grava au burin les portraits de François Ier, Henri II, Henri III, Henri IV, les Trois Frères Coligny, Jeanne d'Albret, Marie Stuart, Catherine de Médicis, Élisabeth d'Angleterre. On lui doit l'illustration gravée des Antiquités de Paris de Gilles Corrozet (1588).

Son fils et élève Daniel (Paris v. 1578 – id. 1637) , peintre, dessinateur et graveur, fut envoyé à Madrid en 1616 afin d'y dessiner le portrait de la future épouse de Louis XIII, Anne d'Autriche. Ses dessins (Fleurs à Paris, B. N. et Muséum d'histoire naturelle), ses costumes de ballets (Paris, Louvre et B. N.), ses illustrations pour l'Astrée de H. d'Urfé (1633), encore de goût maniériste, plus que ses gravures (portraits dans le goût de Léonard Gaultier), le classent parmi les bons artistes de la transition entre le xvie et le xviie s.