En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Quaglio

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Famille de peintres italiens, originaires de Laino, dans le val d'Intelvi.

Ses plus importants représentants sont Giulio II et Domenico II.

Giulio II (Laino 1668-id. 1751) fut l'élève de Franceschini à Bologne et compléta sa formation par des voyages à Parme et à Venise, assimilant les grandes traditions décoratives de Corrège et de Véronèse. Il a laissé des décors de fresques à Udine (Cappella del Monte di Pietà, S. Chiara et nombreux palais), à Bergame (S. Agata, 1700) et à Laibach (cathédrale), où il eut pour collaborateur son élève Carlo Carloni.

Domenico II (Munich 1786 – Hohenschwangau 1837) , peintre de théâtre, membre de l'Académie de Munich et de celle de Berlin, fit de nombreux voyages en Italie, en France et en Europe centrale, d'où il rapporta beaucoup de dessins d'architecture, choisissant ses sujets en fonction d'un goût délibérément romantique, comme l'atteste sa série des cathédrales gothiques. Il contribua, d'autre part, à expérimenter et à diffuser la technique nouvelle de la lithographie. En 1832, il fut chargé par le prince Maximilien de reconstruire le château de Hohenschwangau, pour lequel il donna aussi des projets de décors.