En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Laurent Pêcheux

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Lyon 1729  – Turin 1821).

Vers 1745, il connut à Paris Natoire, puis à Rome (1753) Batoni et Mengs (Diane et Endymion, Rome, Accademia di S. Luca). Membre de l'Académie de Saint-Luc en 1762, il voyagea à partir de 1764 en Italie. Il séjourna à Parme (1765), où il fut portraitiste de la Cour et directeur de l'Académie, passa quelque temps à Naples, revint à Rome (où il exécuta des fresques, notamment au palais Borghèse) et enfin se fixa à Turin, où il fut nommé directeur de l'Accademia Albertina (1776). Ses portraits (Attiret, musée de Dijon ; Don Ferdinand, 1765, Parme, P. N. ; Autoportrait, 1792, Rome, G. N.) ou ses compositions (Vénus et Adonis, 1766, musée de Lyon) sont traités dans des tons chauds avec de grandes masses sombres qui le révèlent débiteur du courant néoclassique italien (Transfiguration, 1765-1779, cathédrale de Dole). Pêcheux est représenté par plusieurs toiles aux musées de Dole et de Chambéry.