En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Hans Purrmann

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre allemand (Spire  1880  –Bâle  1966).

Après des études à la Kunstgewerbeschule de Karlsruhe (1897-1899) et à l'Académie de Munich (1900-1905) il séjourne à Paris de 1906 à 1914. L'amitié qui le lie à Matisse va avoir sur son évolution une influence décisive. De 1908 à 1910, Purrmann fait trois voyages en Allemagne avec Matisse et fréquente son Académie ainsi que R. Levy et O. Moll. Jusqu'en 1935, il séjourne à diverses reprises en Italie et en France, réside à Berlin et à Langenargen (lac de Constance) [Maisons de paysans à Langenargen, v. 1922, musée de Darmstadt]. À cette époque, sa manière, naturellement spontanée et large, s'affine. Dès lors, son style n'évoluera plus guère ; la composition, plus ferme, contient un coloris d'une grande richesse. Purrmann a peint des paysages et des natures mortes, des nus et des portraits. Quoique son œuvre soit plus réaliste, son goût pour l'arabesque, l'utilisation des couleurs pures et l'arrangement ornemental des éléments décoratifs font de Purrmann un digne suiveur de Matisse. Il est particulièrement bien représenté au musée de Kaiserslautern ainsi qu'à Munich (Neue Staatsgal.), à Berlin et à Stuttgart (Staatsgal.).