En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lioubov Serguéievna Popova

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste russe (Ivanovo 1889  – id.  1924).

De 1907 à 1908, elle travaille des paysages et des scènes de genre dans les ateliers moscovites de Stanislas Joukovski puis voyage en Italie et en Russie. En 1912, elle s'installe à Moscou avec Nadiejde Oudaltsova et Véra Pestel et travaille avec Tatline et Alexandre Vesnine. À l'académie de la Palette à Paris (1912-13), elle découvre le Cubisme et subit l'influence de Léger (Composition avec figure, 1913). En 1914, elle voyage à travers la France et en Italie où elle entre en contact avec les futuristes et expose pour la première fois au Valet de carreau à Moscou. Elle atteint alors un style cubo-futuriste très mature (Portrait d'un philosophe, 1915, Saint-Pétersbourg, musée Russe). Entre 1916 et 1918, elle est membre du groupe de Malévitch, Supremus, et exécute des œuvres assimilées au Suprématisme des " Architectoniques picturales ".

Elle enseigne au Svomas puis aux Vhutemas (1920), devient membre de l'Inkhouk (1920-1923) et commence ses premiers dessins pour le théâtre. En 1919, son œuvre évolue vers le constructivisme. En 1921, elle prend part à l'exposition constructiviste " 5 X 5 = 25 " à Moscou avec des " Constructions espace-force ". Elle abandonne la peinture en 1922 pour se tourner vers la conception de livres, céramiques et textiles et réalise le dispositif scénique du Cocu magnifique, 1922 et de la Terre cabrée, pour le théâtre Meyerhold à Moscou, 1923). Une rétrospective de son œuvre a été présentée en 1991 au M. O. M. A. de New York.