En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Willem de Poorter

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre néerlandais (Haarlem 1608  – ? apr. 1648).

Son activité est attestée à Haarlem entre 1635 et 1648 ainsi qu'à Wijk à partir de 1645. Après 1648, on perd sa trace. Dans ses premiers tableaux à sujets historiques ou mythologiques se décèle une nette influence du jeune Rembrandt et l'on suppose qu'il a été son élève dès le début de la période amsterdamoise ou même encore à Leyde avant 1632. Plus tard, Poorter se montre plus proche d'un Bramer, dont il partage le goût pour les allégories étranges, telle celle de la N. G. de Londres avec un bel effet de clair-obscur mystérieux. Dans le domaine de la nature morte, il s'est fait une spécialité avec des Vanités riches en drapeaux, cuirasses et autres objets de guerre (Rotterdam, B. V. B.), peintes souvent avec une rare délicatesse des tons et du clair-obscur.