En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Nicolas de Plattemontagne ou Nicolas de Plattemontaigne

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre français (Paris 1631  – id. 1706).

Il est le fils de Mathieu Van Plattenberg (Anvers 1606 – Paris 1660) , portraitiste et graveur flamand établi à Paris. En 1663, il est reçu à l'Académie. Trois ans plus tard, il peint un " may " de Notre-Dame (Conversion du geôlier de saint Paul, Louvre) et est chargé en 1683-84 de la décoration des Tuileries. Il fut élève de P. de Champaigne, et son œuvre demeure confondue avec celle de son maître. Le double portrait de J.-B. de Champaigne et N. de Plattemontagne (Rotterdam, B. V. B.), où chacun des deux élèves du maître a peint son camarade, montre bien cette dépendance. Les dessins vigoureux de Plattemontagne (musée de Rouen) révèlent toutefois un tempérament original.