En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

école de la Plaine

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

L'école de la Plaine est constituée par un groupe d'artistes hongrois de la première moitié du xxe s. Ces artistes, après des séjours répétés à l'étranger, décident de s'établir dans les villes et villages de la Grande Plaine hongroise, choisie comme cadre et principale source d'inspiration de leur activité. Sans esthétique ou sans style communs, ils tendent à réaliser une synthèse des traditions nationales, des recherches européennes récentes et de la réalité qu'ils trouvent dans le paysage et dans les hommes qui l'habitent. Ils recherchent moins l'expression de leur individualité que l'adhésion à la réalité. Toutefois, ils ne peuvent se détacher de leurs visions personnelles, et leurs œuvres vont de la sérénité rayonnante de Fényes aux contrastes dramatiques de Koszta, de la description lyrique de Tornyai aux structures serrées d'István Nagy.

Les noms d'Aba Novák et de Rudnay se détachent encore de ce groupe, dont il faut rapprocher l'activité de quelques peintres qui, établis dans d'autres régions de Hongrie, font de semblables retours vers leur terre natale, tels Mednyánszky Egry ou Rippl-Rónai.