En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Baldassare Peruzzi

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre italien (Sienne 1481  –Rome 1536).

Il est mentionné en 1501 comme peintre dans la chapelle S. Giovanni, au dôme de Sienne (fresques disparues). En 1503, il est à Rome, où se déroulera l'essentiel de sa carrière ; en contact avec Raphaël, Peruzzi participe au décor de la chambre d'Héliodore au Vatican (grisailles du plafond), étudie la perspective et l'antique. Selon le témoignage de Vasari, il serait à l'origine du goût pour les façades peintes en clair-obscur, genre développé autour de 1520 à Rome par Polidoro da Caravaggio et Maturino. De cette même première époque romaine datent les fresques de l'abside de S. Onofrio (1502/1503-1506) ; selon Vasari, Peruzzi aurait peint aussi des scènes historiques, en clair-obscur, au château d'Ostie avec l'aide de Cesare da Sesto. Son œuvre principale d'architecte réside dans l'édification et le décor de la Farnesina, villa élevée pour Agostino Chigi (1508-1511), où il développe, dans la Sala di Galatea (voûte et lunette) et le Salone delle Prospettive (1510-1511), un décor en trompe-l'œil suggérant un espace feint. Ses dons de perspectiviste et son goût pour la fiction monumentale triomphent dans les scènes de théâtre réalisées pour les fêtes de Léon X (1510). Il faut aussi mentionner les peintures à fresque de S. Maria della Pace (décor de la chapelle Ponzetti et Présentation au Temple, 1516-17). À la fin de 1521, probablement, Peruzzi est à Bologne, où il participe à la restauration de la façade de S. Petronio et exécute un carton de l'Adoration des mages pour G. B. Bentivoglio (Londres, N. G.). De retour à Rome, il travaille à la villa Madama (peintures ovales à la voûte de la loggia, entre 1520 et 1523). En 1524, il dessine le tombeau du pape Adrien VI (dessin à Amsterdam, Rijksmuseum). Peruzzi est capturé lors du sac de Rome ; libéré, il se rend à Sienne en juillet 1527 et devient peu après architecte appointé par la République, qui l'emploie à des plans de fortification ; en 1529, il travaille comme architecte au Dôme. Entre 1530 et 1535, Peruzzi vit alternativement à Rome et à Sienne. Son œuvre la plus importante de ces dernières années est le palais Massimo alle Colonne à Rome. Il subsiste très peu de son œuvre peint, mis à part les ensembles ; citons : la Danse des Muses avec Apollon (Florence, Pitti), attribuée à Giulio Romano et rendue par Ph. Pouncey à Peruzzi ; la Nativité de la coll. Ph. Pouncey à Londres, qui faisait pendant à un Couronnement de la Vierge (auj. perdu).