En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Laszlo Peri

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre hongrois (Budapest  1899  –Londres  1967).

Après avoir fait des études en Hongrie, il se rend en 1918 à Vienne et à Paris. De 1919 à 1920, Laszlo Peri est à Berlin et travaille alors dans un style apparenté au Cubisme. Il réalise des projets de sculptures et rencontre Laszlo Moholy-Nagy, ainsi qu'Alfred Kemeny. Ses tableaux montrent des vues d'architecture ou d'espaces intérieurs qui continuent à utiliser les règles de la perspective en indiquant une profondeur, mais les formes et les contours deviennent schématisés et réduits à de simples volumes et à quelques surfaces : il s'attache de plus en plus à la simplification du motif et des espaces mis en perspective dans lesquels se trouvent mise en scène quelques éléments de mobilier.

L'œuvre intitulée Raumkonstruktion (New-Haven, Yale University Art Gallery, don de la Société anonyme, 1920-21) fait apparaître une mise en aplat des formes, très épurées, et la mise en valeur de leur contour. En 1922, Laszlo Peri est devenu abstrait : ses œuvres sont faites en béton de faible épaisseur, polychromées et montrent une forme découpée sur le mur, qui anticipe les tableaux au " châssis découpé ", réalisés après 1945. Elles intègrent le mur qui les supporte, comme le montre le relief Raumkonstruktion VIII de 1923 (musée de Grenoble) avec sa forme en étoile : manière d'arriver à une intégration des arts. En 1922, Peri participe au Congrès des artistes progressistes de Düsseldorf. Il expose à la galerie Der Sturm en compagnie de Laszlo Moholy-Nagy et publie à cette occasion une suite de gravures sur linoléum qui reprennent des motifs architecturaux fortement stylisés. C'est à cette époque qu'il adhère au parti communiste allemand. En 1924, il a l'occasion de réaliser une peinture murale à Berlin pour la Grosse Berliner Kunstausstellung, composée de trois motifs de forme découpée, disposés sur le mur et qui se trouvent en correspondance. En 1928, Laszlo Peri retourne à la sculpture figurative et traitera de sujets politiquement engagés.

En 1933, l'artiste émigre à Londres. Après la guerre, il poursuivra en Grande-Bretagne son travail en réalisant, notamment, des œuvres intégrées à l'architecture.