En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Vasco Pereyra

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre portugais (Évora v.  1535 Séville 1609).

Portugais du Sud, originaire d'Évora, Pereyra apparaît à Séville à partir de 1561. Il semble y avoir conquis une place estimable, puisqu'il collabore en 1598 — avec les peintres les plus réputés, dont Pacheco et Alonso Vazquez — à la décoration du catafalque pour les cérémonies de la cathédrale en mémoire de Philippe II. Il demeure à Séville jusqu'à sa mort.

Artiste de transition, encore imprégné du maniérisme de Campaña et de Vargas, il signe en 1562 un Saint Sébastien (Sanlúcar de Barrameda, égl. de la O). Il apparaît cependant comme influencé par les Vénitiens, qu'il dut connaître au moins par des gravures (Annonciation de S. Juan, à Marchena, 1576, dont on a signalé que la composition reflète celle du tableau de Titien à S. Salvatore de Venise). Il introduit aussi une note plus rude et plus vigoureuse, un réalisme plus rustique que celui de Vargas, dans la meilleure de ses œuvres connues, le grand Saint Onuphre (Dresde, Gg), imposante figure de solitaire à genoux dans la campagne.