En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Clara Peeters

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre flamand (Anvers 1594  – id. apr. 1657).

On connaît de cette artiste étonnamment précoce une cinquantaine de natures mortes, 36 signées dont 9 sont datées et s'échelonnent de 1608 à 1654. Les œuvres de Clara Peeters, aux fonds toujours sombres, rappellent celles d'Osias Beert par leur naïveté mais trahissent le souci nouveau de lier les formes les unes aux autres. Ainsi, malgré la netteté incisive avec laquelle l'artiste sépare les divers éléments d'un tableau, l'introduction de brindilles, de pétales tombés, de coquillages ou de pièces de monnaie équilibre la composition et lui donne son unité. Enfin, lorsqu'elle peint des fleurs (Fleurs et friandises, 1611, Prado), des coupes d'orfèvrerie (Natures mortes des musées d'Oxford, de Karlsruhe, du Prado), des coquillages (Gibier et coquillages, 1611, Prado) ou des victuailles (Poissons et artichaut, 1611, id.), Clara Peeters fait preuve d'une réelle habileté dans la représentation de détails minutieusement observés et donne à ses œuvres le charme poétique de la vérité par des qualités éminentes de structure picturale. L'artiste était, ce qui est inhabituel, autodidacte.