En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Patel

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Famille de peintres français.

Pierre (Picardie [ ? ] v. 1605 [ ? ] – Paris 1676) semble avoir eu le paysage pour unique spécialité. Il participa à Paris, aux côtés de Le Sueur, à la décoration de l'hôtel Lambert (cabinet de l'Amour, tableaux au Louvre) et à celle de l'appartement d'Anne d'Autriche au Louvre (2 Paysages à sujets bibliques, 1660, Louvre). Fortement influencé par le style de La Hyre, il se plaît aux paysages clairs, aux arbres touffus, baignés d'une lumière laiteuse, rythmés par quelque colonnade. Ses dessins à la pierre noire (Louvre), ses tableaux (id. ; musées d'Amiens, d'Orléans, de Bâle ; N. G. de Londres), qu'anime la silhouette de quelque chasseur ou berger, sont caractéristiques de ce courant classique, attique, de la peinture parisienne du milieu du xviie s.

 Son fils Pierre Antoine, dit Patel le Jeune (Paris 1646 – id. 1707) , poursuit la tradition de son père en ne peignant que le paysage, avec toutefois une note de fantaisie et d'étrangeté nouvelle. Ses gouaches (1692, musée de Montargis ; 1693, Metropolitan Museum ; Rome, G. N., Gal. Corsini), ses dessins au pastel ou à la pierre noire et ses tableaux (1699 et 1705, Louvre ; 1702, musée d'Amiens ; 1703, musée de Rouen ; 1704, musée de Calais ; 1705, musée de Marseille ; 1706, musée de Dijon), en général datés des 15 dernières années de sa carrière, plongent le spectateur dans une nature aux arbres exagérément allongés, gigantesque et touffue.