En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Edwin John, dit Victor Pasmore

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre britannique (Chelsham, Surrey, 1908--île de Malte 1998).

Autodidacte et attiré dans les années 30 par les thèmes impressionnistes, Pasmore contribua, avec Coldstream et Claude Rogers, à la création de l'Euston Road School. Il fit sa première exposition personnelle en 1933. Après quelques années où s'affirma son orientation vers l'Abstraction, il se convertit complètement en 1948 à l'art non figuratif, exécuta des collages et, plus tard, des reliefs en bois avec certains éléments fortement saillants. Il s'est intéressé également aux matériaux nouveaux tels que le Plexiglas et le stratifié, dont il a tiré des effets originaux. Son art constitue après 1950 un développement possible de l'apport de Ben Nicholson et a contribué à créer une véritable école britannique du relief, dont Anthony Hill, a été ensuite le plus brillant représentant (Développement en brun numéro deux, 1964-65). Victor Pasmore est ensuite retourné à l'utilisation de la peinture, dont il a obtenu des résultats proches de l'art rupestre et d'un grand raffinement dans la composition et l'utilisation des couleurs.

Il a fréquemment travaillé à une échelle monumentale et il fut l'architecte-décorateur de la nouvelle ville de Peterlee (comté de Durham). La Tate Gal. de Londres lui consacra une rétrospective en 1966. L'artiste est représenté surtout à la Tate Gal. de Londres ainsi qu'au musée de Grenoble.