En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

les Palamedes

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintres néerlandais.

Anthonie, dit Stevaerts (Delft 1601 – Amsterdam 1676) , fut élève tout d'abord de Mierevelt, puis de Dirck Hals à Haarlem. Inscrit en 1621 à la gilde de Saint-Luc de Delft, il en fut directeur de 1653 à 1673. Il est célèbre pour ses portraits, d'une grande sobriété, aux harmonies monochromes et souvent présentés devant un fond neutre : Portrait d'homme, 1655 (Louvre), Pieter de Witte (1652), Cecilia Van Beresteyn (1652, Rijksmuseum). Mais il peignit aussi, tout comme Codde, Duyster et Duck, des assemblées mondaines, des concerts et des scènes de corps de garde, dérivés de Dirck Hals (Mauritshuis ; Rijksmuseum ; musée d'Anvers ; Rotterdam, B. V. B. ; Ermitage ; Louvre).

Son frère Palamades I (Londres [?] 1607 – Delft 1638) fut un peintre de batailles. Inscrit à la gilde de Saint-Luc de Delft en 1627, il est cité à Anvers en 1631, où il connut Van Dyck.

Palamades II (Delft 1633 – id. 1705) , neveu du précédent, fut également peintre.