En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Lucio Muñoz

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol (Madrid 1929-id. 1998).

Il fut élève de l'École des beaux-arts de Madrid de 1949 à 1954 et travailla avec Eduardo Chicharro. Son style est une synthèse personnelle de l'Expressionnisme dans sa volonté de témoignage et des techniques abstraites, surtout informelles, qui permettent à l'artiste le libre maniement de la pâte et l'adjonction de matériaux hétérogènes, privilégiant notamment le bois brûlé comme support et motif à la fois. Relativement figuratif à ses débuts (bœufs écorchés, crucifixions, personnages), Muñoz exploitait une palette discrète (verts, marrons et noirs) qui devint plus haute et vibrante quand l'exécution tendit à absorber le motif. Depuis 1968-69, il est revenu, de manière moins convaincante, à un certain réalisme. Il fut sélectionné pour la Documenta de Kassel en 1972. Son style évolue au début des années 1980 vers un certain lyrisme qui marque de grands paysages réalisés sur bois. Il est représenté à Londres (Tate Gal.), Amsterdam (Stedelijk Museum), Oslo (Ng), Vienne (musée du XXe Siècle), Cuenca (musée d'Art abstrait espagnol), La Haye (Gemeentemuseum), Madrid (M.E.A.C. et Fondation March), Buenos Aires (musée). Une importante rétrospective de son œuvre est organisée par la ville de Barcelone au Palais de la Virreina en 1989.