En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

William Morris

Tissu en coton
Tissu en coton

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Dessinateur et peintre britannique (Walthamstow, Essex, 1834  – Hammersmith 1896).

Il fut également un poète et un socialiste convaincu. À Oxford, où il se destinait au cléricat, il rencontra Burne-Jones, l'ami de toute sa vie, avec qui Rossetti l'engagea à peindre (1853). Il travailla ainsi avec les préraphaélites (il fut l'un de ceux engagés par Rossetti, en 1857, pour les travaux de l'Oxford Union). Mais, après une courte carrière picturale (1856-1859), il renonça à la peinture en faveur du dessin ornemental, décorant tout d'abord sa propre maison, " la Maison rouge ", construite en 1859 à Bexleyheath par Philips Webb, puis utilisa cette esthétique à des fins commerciales. Sa seule toile connue reste la Belle Iseult (1858, Londres, Tate Gal.). En 1861, il était associé-fondateur de la firme Morris, Marshall, Faulkner and Co. et acquit toute l'affaire en 1875. Faisant appel à des artistes comme Burne-Jones, il fabriqua des tapisseries, des vitraux, des papiers peints et tous objets à usage domestique. Il fut ainsi parmi les promoteurs du mouvement " Arts and Crafts ". Il fonda en 1891 les Kelmscott Press afin d'étendre à l'édition le travail qu'il avait engagé dans les autres branches des arts décoratifs. Il publia ainsi des livres plus luxueux que ceux que l'on imprimait habituellement, son plus grand succès étant, en 1896, une édition de Chaucer illustrée par Burne-Jones. Il avait également pris une part active au domaine politique, aidant à la fondation de la " Socialist League " en 1884, publiant de nombreux articles et livres engagés. Il écrivit également des poèmes (Life and Death of Jason, 1867 ; The Earthly Paradise, 1868-1870). Son idéal le plus élevé, celui d'une société d'esprit médiéval où l'art aurait eu une part prépondérante, resta utopique, mais son rôle n'en fut pas moins important, car Morris contribua à l'amélioration du dessin ornemental, notamment les stylisations végétales caractéristiques du goût 1900, et ce fut par son intermédiaire que les artistes contemporains s'intéressèrent aux arts appliqués. Une exposition lui a été consacré à Londres (V. A. M.) en 1996.