En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Antonio Mohedano

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre espagnol (Lucena v.  1563  – Antequera 1626).

Originaire de la région de Cordoue, il fut dans cette ville un brillant élève de Pablo de Céspedes, lorsque celui-ci revint de Rome. Sa carrière se partage ensuite entre Séville et Antequera, où il se maria et vécut jusqu'à sa mort. Pacheco, son ami, le considéra comme un des meilleurs peintres de son temps. Mohedano fut également un humaniste et un poète. Ce fut un fresquiste renommé, mais ses décorations du cloître de S. Francisco de Séville et de la cathédrale de Cordoue ont disparu. Ses œuvres aujourd'hui connues sont de grands tableaux conservés à l'église de l'Université, ancienne maison professe des Jésuites (Annonciation avec un chœur d'anges, de 1606, à l'attique du retable, dont la célèbre Circoncision de Roelas occupe l'étage principal), et à la collégiale S. Sebastián d'Antequera (Transfiguration, Assomption, Un ange présentant un jeune garçon à la Vierge). Encore proches des maniéristes de l'Escorial par leurs tons clairs et leur style un peu compassé, elles annoncent déjà le réalisme large et paisible de Sánchez Cotán et de Zurbarán par leurs accords de bleus vifs et de blancs, comme par le charme de leurs groupes d'anges.