En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Petr Mitouritch

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Artiste russe (Saint-Pétersbourg 1887  – Moscou 1956).

Après une formation très jeune à l'École militaire de Pskov (1899-1905), il suit les cours de l'Institut d'art de Kiev (1906-1909), où il subit l'influence de Vroubel. En 1909, il s'inscrit à l'Académie des arts de Saint-Pétersbourg et finit son école d'ingénieur militaire. Pendant la guerre, il est envoyé au front. Il commence cependant à participer à la vie artistique dès 1915, expose à Moscou et, avec le Monde de l'art, à Saint-Pétersbourg (1915-1918). Intéressé depuis 1914 par la mécanique et la technologie en relation avec la nature, il invente alors les " volnovoï " (ondulateurs). Il rencontre Khlebnikov en 1920 et réalise jusqu'en 1922 les couvertures de ses livres. En 1922, il expose à la " Erste Russische Kunstausstellung ", gal. Van Diemen, à Berlin. Dès 1923, il est professeur d'art graphique et d'architecture aux Vhutemas, puis devient membre de la Société des quatre arts de Moscou (1925-1929) avec Kouznetsov, Lebedev, Petrov-Vodkine. Ses constructions " graphiques spatiales " des années 20 montrent un intérêt tout particulier pour la relation volume-espace. Cependant, à partir de 1930, il revient à la figuration, ne peignant plus que des paysages et des portraits.