En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Antoine Mirou

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Peintre flamand (Anvers 1570  – id. apr. 1661).

Dès 1586, il se serait trouvé à Frankenthal, où il demeura jusqu'en 1617 ou 1621. Ses paysages sont datés de 1602 à 1661, si l'on accepte la date du Paysage de la G. N. de Parme. La composition, la tonalité de tableaux tels que la Tentation du Christ (1607, Munich, Alte Pin.) ou le Paysage au chasseur du musée de Mannheim (v. 1640), témoignent de l'influence de Gillis Van Coninxloo. Les œuvres tardives de Mirou, comme le Paysage au chasseur de Berlin (1653), manifestent nettement le souci d'imiter la manière minutieuse, la polychromie délicate de Bruegel de Velours, dont l'artiste avait dû voir des tableaux dès 1614 : Paysage boisé (musée de Gotha). Certaines des œuvres de Mirou ont été gravées par Mérian (musée de Frankenthal).